Julie Vincent

Direction Générale et artistique.

Metteure en scène, dramaturge, comédienne et professeur, Julie Vincent a reçu la Golden Plaque for Best Actress de l'International Film Festival of Chicago pour son rôle dans Mourir à tue-tête d'Anne-Claire Poirier. Elle a également remporté le prix spécial du jury à Évry France pour son solo Noir de Monde.  Au cinéma, elle a tenu les premiers rôles d’une dizaine de films canadiens alors qu'au petit écran, on l'a vue, entre autres, dans Cormoran et Virginie. Elle a interprété Jeanne au bûcher d'Arthur Honegger, à Tokyo et au Carnegie Hall de New York. Elle joue depuis trente ans sur les scènes montréalaises. Professeur pendant plus de vingt ans en improvisation et en interprétation à l'École nationale de théâtre du Canada, elle est maintenant conseillère artistique à l’école nationale de cirque. Elle a acquis une formation en conte oral à Casa de Letras à Buenos Aires. Depuis 2005, Julie Vincent se consacre à son travail de dramaturge et à sa compagnie de création Singulier Pluriel. Ses œuvres sont publiées aux éditions de la Pleine Lune. Elle a dirigé entre autres ses œuvres La Robe de Mariée de Gisèle Schmidt, Le Portier de la gare Windsor, Soledad au hasard et Jocaste de Mariana Percovich. Elle développe une dramaturgie nord sud et travaille régulièrement à Sao Paolo, Montevideo, Buenos Aires.

Ximena Ferrer

Co-direction général et artistique.

Actrice originaire de l’Uruguay habitant Montréal depuis trois ans, Ximena Ferrer est diplômée de l’École Mario Galup du Théâtre El Galpón (Montevideo, Uruguay). De 2001 à 2006, elle a joué divers rôles dans des œuvres classiques au Théâtre El Galpón et dans des pièces expérimentales  sur la scène indépendante uruguayenne. Ximena s’est ensuite installée à Buenos Aires (Argentine) où elle a poursuivi sa carrière et son évolution en tant qu’actrice. Profitant au maximum de l’effervescence de la capitale latino-américaine du théâtre, elle s’est notamment perfectionnée avec des metteurs en scène de renom tels que Ricardo Bartis, Juan Carlos Genet et Alejandro Catalan. Elle a joué plusieurs rôles et a collaboré à la création de nombreuses pièces sur le circuit indépendant de Buenos Aires.

À Montréal,  Ximena a été actrice dans la pièce « Un monde qui s’achève Lola » de la compagnie Ondinnok. Elle a aussi joué le rôle de Madeleine dans la pièce « Albertine, en cinq temps » lors du Festival International du Théâtre Mexicain de Montréal. En 2015, elle a participé au Kinomada 2015 à Joliette. Au sein du projet multidisciplinaire « La Journée » de Livia Magnani, Ximena s’est chargée de la direction d’acteurs. En collaboration avec le Consulat de l’Uruguay à Montréal, elle a participé à des lectures de poésie lors de l’événement « L’Uruguay dans la Francophonie à travers de ses poètes ».

Avec Julie Vincent, elle codirige la compagnie théâtrale Singulier Pluriel. Au sein de cette compagnie, elle travaille comme actrice et a initié le projet La Mondiola (théâtre dans une maison), notamment en remportant la bourse DémART du Conseil des Arts de Montréal en 2016.

Please reload

JULIE VINCENT

XIMENA FERRER