La robe de Mariée de Giséle Schmidt

Résumé de la pièce

Cette pièce est divisée en six histoires souvent érotiques, parfois cinglantes. Six voyages amoureux racontant les péripéties d’une même robe de mariée qui n’a plus rien de sacré, mais qui provoque toujours l’envie des caresses inoubliables.

La Robe de mariée de Gisèle Schmidt s’inspire de la solitude intérieure et des amours ordinaires d’immigrants esseulés. À partir des gestes simples de deux ouvriers, du quotidien banal d’un manchot dans un bordel, d’une adolescente traquée, d’un employé de banque fou de l’Halloween, mais seul devant un ballon de soccer, émergent avec fracas un train érotique, des personnages abîmés, des pays perdus en Gisèle Schmidt, la grande comédienne montréalaise décédée en 2005. Les personnages inquiets, tanguent entre la violence de leurs désirs assumés et leur immobilité forcée sur une terre qui est parfois Athènes, parfois Montréal, parfois une barque en pleine mer d’où surgit le spectre d’une dictature oubliée. 

La Robe de Mariée de Gisèle Schmidt a été présentée au Théâtre Espace Go. Il s’agissait d’une coproduction du Théâtre PÀP et de Singulier Pluriel.